Je suis ta fleur de cactus aux confins du white trash

Je suis ta fleur de cactus aux confins du white trash
celle qui s’ouvre et beugle à la tienne
sur ce pantalon qui n’est jamais tombé
les manches retroussées sur du sang de cochon

encore une variation

Luc Soriano
les fleurs ont quelque chose de toi
c’est la petite qui les a déposées
et je danse tout autour avec les larmes qui sortent de ma bouche

le bal du brame

loin s’en faut
nous étions les plus lyriques de la revue
et cette nuit tu as frappé trois fois dans mon corps avec ta toque
nous étions les plus lyriques
avec les yeux noirs de Virginie

Lise N.

:: Publié le 13-06-2018